Chargement.
Merci de patienter.

menu

07 68 23 76 74

info@jazzcampus.fr

Sophie AGNEL

Sophie AGNEL

Ce qui nous déplace

Sophie-AGNEL © Jeff-Humbert

Le stage s’articulera autour de l’improvisation au-delà des genres, sans à priori ni jugement esthétique.
Le travail sur l’écoute sera primordial: l’écoute des autres, des timbres et de soi, de la musique qui se fabrique, en travaillant sur les différentes focales et postures d’écoute.
Seul, en petits groupes ou tous ensemble nous nous concentrerons sur l’espace et le temps.
L’espace comme lieu d’accueil, de projection et de circulation du son.
Le temps comme un présent qui continue d’avancer et la mémoire de ce qui vient de s’écouler.
Et le plaisir de jouer ensemble, de partager un moment convivial et ludique pour laisser surgir et advenir ce que nous sommes ou ce qui nous déplace, souvent pour notre plus heureuse surprise.

C’est munie d’une solide formation classique et après s’être un temps intéressée de près au jazz moderne, que Sophie Agnel, au tournant des années 90, s’est progressivement engagée sur les terrains mouvants et délicieusement incertains de l’improvisation libre.
Passant de l’exercice exigeant du solo aux multiples rencontres in situ avec les plus grands maîtres de l’improvisation contemporaine (Michel Doneda, Daunik Lazro, Olivier Benoît, Catherine Jauniaux, ErikM, Phil Minton, John Butcher, Thurston Moore, Joke Lanz, Michael Vatcher, Isabelle Duthoit), la pianiste va également peu à peu s’aventurer dans ces zones frontières où les genres s’estompent (spectacles jeune public, danse, théâtre, poésie, etc.). En 2014, elle rejoint l’Orchestre National de Jazz (ONJ) sous la direction d’Olivier Benoît pour 4 ans.