Chargement.
Merci de patienter.

menu

07 68 23 76 74

info@jazzcampus.fr

Edito 2014

EDITO du festival par Didier Levallet

Riche de sons comme des sens.

Qu’est-ce donc que le jazz en 2014?
Un mouvement musical aujourd’hui plus que centenaire qui a essaimé tous azimuts, réconciliant le pouvoir dionysiaque des traditions populaires avec la quête d’achèvement et d’innovation des arts savants. En tous cas certainement pas un style, mais un positionnement artistique.

Le jazz, musique de la créolisation par excellence,
s’étant nourrie à tant de sources et en ayant généré autant, est toujours aussi fécond,
hors des sentiers rebattus, quand il est servi par d’authentiques artistes créateurs (et non pas seulement de brillants instrumentistes). L’excellence technique étant la norme depuis que l’enseignement a pris en compte cette discipline, le critère est maintenant caduc –
s’il a jamais eu un sens.

Il nous faut de vraies paroles, de celles qui se confrontent à l’état du monde,
avec liberté, invention débridée autant que de plaisir de l’instant partagé,
voire d’humour complice.
Pour que la rencontre ait lieu, encore faut-il que, sur scène, le désir de communiquer
avec une générosité, toutes voiles dehors, soit évident.
C’est le choix que nous faisons depuis longtemps.
D’autre part, nous avons toujours souhaité
associer la musique à d’autres formes d’expression artistiques.
Ces dialogues féconds s’adressent aussi en particulier au plus large public.
Toute la programmation de cette édition répond à ce désir de rapprocher des artistes à la réelle originalité d’un public avide de sensations nouvelles et
de plaisirs riches de sons comme de sens.