Chargement.
Merci de patienter.

menu

07 68 23 76 74

info@jazzcampus.fr

Sylvain RIFFLET

Moondog and Beyond

Sylvain_Rifflet-©Photo Sylvain Gripoix
Sylvain Rifflet - Photo©Sylvain Gripoix

Pour cette première année de stage, je vous propose un sujet que je connais bien, sur lequel je travaille depuis plusieurs années maintenant : Moondog et les minimalistes.
Compositeur américain, chanteur, poète, facteur d’instruments, Moondog est un touche-à-tout génial de la deuxième moitié du 20e siècle. L’idée est de partir de son répertoire et de voir comment on peut l’exploiter collectivement pour improviser en utilisant notamment les codes et les techniques utilisés par les compositeurs de musique répétitive américains du 20e siècle : Steve Reich, Philip Glass, Terry Riley ou encore Meredith Monk.
La musique de Moondog permet d’aborder pas mal de choses :
– les mesures impaires de manière extrêmement ludique : la majeure partie des compositions de Moondog sont écrites en mesures asymétriques mais « sonnent » naturelles,
– les canons, jouer et improviser en canon de manière tonale,
– des rythmiques allant de choses simples et efficaces à des choses plus complexes,
– une recherche sur des sonorités originales, notamment dans la constitution de tournes rythmiques.

Public visé : tous instrumentistes, pas plus de 2 ou 3 chanteu.r.se.s, pas plus de 3 ou 4 saxophonistes (si possible en mélangeant altos et ténors).

J’apporterai plusieurs propositions de pièces pour composer le répertoire de notre atelier que nous arrangerons ensemble en fonction des envies et des niveaux de chacun.

Nous pourrons ajouter à l’écriture originale, outre des espaces d’improvisation, des éléments puisés dans les modes de jeu liés à la musique répétitive : ostinato, arpèges décalés, motifs répétitifs…

Quelques liens pour vous faire une idée :

Le « tube » de Moondog :

Mon disque consacré à la musique de Moondog :

Mechanics, mon album dans lequel il y a deux titres de Mooondog et qui emprunte aux codes des musiques répétitives :

ou

 

Biographie
Saxophoniste, clarinettiste et compositeur français, diplômé du Conservatoire de Paris, Sylvain Rifflet est lauréat du concours de la Défense et a reçu plusieurs récompenses dont une Victoire du jazz et un Django d’or. Il s’est produit ou a enregistré aux côtés de nombreux musiciens incontournables de la scène européenne : Louis Sclavis, Aldo Romano, François Jeanneau, Kenny Wheeler, Riccardo Del Fra … mais aussi avec des musiciens américains de premier plan tels que : Joey Baron, Jon Irabagon, Jon Hollenbeck, ou Jim Black… Fer de lance de la jeune génération de musiciens de jazz de la première décennie du 21ème siècle, il a collaboré avec celles et ceux qui sont aujourd’hui sur le devant de la nouvelle scène européenne : Verneri Pohjola, Airelle Besson, Thomas de Pourquery, lban Darche, Pascal Schumacher, Rembrandt Freirichs, Florian Weber, Ève Risser, Sébastien Boisseau, Henning Sieverts ou Fred Pallem… Compositeur remarqué en 2011 après la parution d’Alphabet il a publié par la suite deux albums pour le compte du label Jazz Village : Perpetual Motion – a celebration of Moondog en 2014 puis Mechanics en 2015. En 2017, il signe Refocus, son premier album pour le compte du prestigieux label Verve.
Citant Stan Getz comme sa principale influence de saxophoniste, le compositeur puise volontiers dans le champ des musiques répétitives et minimalistes américaines pour développer une écriture mélangeant habilement l’improvisation, la répétition, la rupture, le « bruitisme » voire parfois, la transe.

www.sylvainrifflet.com