Chargement.
Merci de patienter.

menu

07 68 23 76 74

info@jazzcampus.fr

Denis BADAULT

COMPLET

Denis BADAULT

Improvisations singulières

©Maurice Salaün

Cette année c’est très simple : chacun vient avec ses ingrédients et nous inventons ensemble des recettes
plus ou moins incongrues! On tente presque tout parce qu’on est d’accord et motivés pour goûter des
saveurs inédites.
On sait aussi qu’en musique, comme en cuisine, on peut «rater» la recette, c’est à dire qu’on n’a pas joué
ce qu’on avait prévu. On n’oublie pas de goûter quand-même car souvent, la recette «ratée» donne un plat
délicieux.
Par ailleurs, ce goût pour l’inédit ne s’oppose pas au rituel. Aller tous les dimanches midi manger le même
tartare-frites dans le même resto, c’est excellent. Mais, aller le samedi soir dans un resto qu’on ne connait
pas et commander un plat qu’on n’a jamais mangé, c’est enrichir ses sensations. Risqué ? Non ! Juste parfois
quelques surprises un peu trop épicées ou sans saveur… Mais souvent nos oreilles se régalent.

Denis Badault, pianiste, compositeur, improvisateur, chef de chantiers… études musicales classiques (piano,
écriture) au CNSM de Paris. Prix de soliste au Concours National de Jazz de La Défense en 1979. En 1982,
il crée la Bande à Badault. En 1986, François Jeanneau le choisit pour être le pianiste du premier Orchestre
National de Jazz. En 1991, il est nommé directeur musical de l’ONJ pour trois saisons. Il est régulièrement
sollicité pour des commandes d’écriture, de l’Harmonie municipale de Seclin à l’Orchestre National de
Montpellier. Parallèlement, il développe une activité de pédagogue autour de l’improvisation libre et l’interprétation
(au CRR et au Pôle Supérieur de Toulouse). Sa curiosité l’amène naturellement à travailler avec
la danse contemporaine (Loïc Touzé), l’électronique (Olivier Sens) ou des auteurs-chanteurs comme Eric
Lareine (cd “L’évidence des contrastes”, 2014).