Chargement.
Merci de patienter.

menu

07 68 23 76 74

info@jazzcampus.fr

Vendredi 23 août

Vendredi 23 août

Cluny, Haras Nationaux // 12h30
Gratuit – concert pique-nique
(en cas de pluie, repli au Théâtre des Arts, place du Marché, Cluny)

Duo Sylvaine Hélary / Noémi Boutin, Myssil

SONY DSCVirtuoses, intrépides, espiègles : ces deux jeunes instrumentistes, partant du désir de constituer un duo, empruntent les chemins de traverse. Musique contemporaine, jazz, improvisation, pop et sketches jalonnent leur parcours, ouvert à tous les vents, pourvu qu’ils inspirent leur curiosité insatiable. Parfaitement inclassable, mais témoignage évident de l’ouverture d’esprit dont font preuve les musiciens d’aujourd’hui. Le sous titre est  « duo pour flûte, voix, gifles et violoncelle ». Ça ne s’invente pas.

Distribution :
Sylvaine Hélary : flûtes, voix
Noémi Boutin : violoncelle, voix

 

Cluny, Cloître de l’Abbaye // 19h
5 € – tarif unique

pour réserver des places par internet

 

Duo Michel Mandel / Yves Gerbelot, Tuyaux

gROS PLAN_legerEn une quinzaine de courtes pièces, comme autant de fenêtres furtivement ouvertes sur des bouts du monde saisissants, les deux instrumentistes en dialogue font éclore des poèmes sonores. Navigant comme il se doit entre écriture structurante et surprises de l’improvisation, ils pratiquent cette relation intime du duo avec, selon les cas, autant de force que de délicatesse. Les multiples ressources insoupçonnées des instruments nous conduisent dans cet imaginaire fait de visions brèves mais intenses.

Distribution :
Michel Mandel : clarinettes
Yves Gerbelot : saxophone

Plus d’informations : www.laforgecir.com

A écouter : cliquez ici

+ à 20h, dégustation offerte par la Cave de Bissey-sous-Cruchaud : visitez le site

Cluny, Théâtre des Arts // 21h
7 € – 12 €
Jauge limitée, pensez à réserver !

pour réserver des places par internet

 
Didier Levallet Quintette, Voix croisées

Voix croisees 03Dans ce tout nouveau groupe pour lequel il a écrit un répertoire sur mesure, Didier Levallet s’est entouré de quatre personnalités aussi dissemblables que complémentaires et, à les en croire, chacune s’y trouve fort bien. La première impression est  la couleur particulière qui se dégage des ensembles écrits, avec un alliage de timbres probablement sans précédent : trompette/flûtes/saxophone baryton, qui s’est trouvé d’emblée autant d’identité que d’unité.  Pour l’aider à propulser cette phalange mélodique, le contrebassiste a fait appel à François Laizeau, grand batteur dont les qualités hautement professionnelles ne doivent pas occulter sa subtile appréhension du contexte musical. Ce tandem rythmique, nécessairement arrimé au sol (la terre), dialogue en empathie avec les trois éléments mélodiques : le jeu comme en apesanteur d’Airelle Besson (l’air), la fluidité insinuante des flûtes de Sylvaine Hélary (l’eau), la flamboyance de Céline Bonacina (le feu).

Le tout à nul autre pareil.

Distribution :
Airelle Besson : trompette
Céline Bonacina : saxophones
Sylvaine Hélary : flûtes
François Laizeau : batterie
Didier Levallet : contrebasse

A voir : cliquez ici