Jazz Campus en clunisois

Laura Tejeda

Lâcher de voix

Crédit photo : Juan Peiró

Présentation de l’atelier / Laura Tejeda expérimente tous les possibles de la voix, véritable chercheuse défiant tous les recoins les plus profonds du corps pour retrouver l’état naturel d’improvisation, glaner des sons vocaux inattendus, des mots, des bruits, des murmures et parfois des éclats… Sculpter et façonner des ponts entre un bruit et un mot, un mot et un mouvement…
Retrouver le son originel, jouer de son corps comme d’un instrument aux multiples résonnances qui percutent les prérequis conventionnels.
Elle provoque des impromptus tels des instants musicaux liés à la performance.
Ce travail vocal incite une pratique autour de la respiration, de la vibration et des
ondes corporelles. Aussi la connaissance de soi en sera le moteur pour que cette expérience s’écrive comme un parcours vocal unique et partagé.
Partons de ce que nous sommes, ce que nous savons faire, ce que nous voulons dire, pour aller là où nous croyons n’avoir jamais été.

Biographie / Prix du CNR de Lyon en chant lyrique et diplômée des Beaux-Arts par l’Université Polytechnique de Valencia. Vocaliste et plasticienne, ses principaux axes de travail sont la musique, le théâtre et les arts plastiques. Intéressée par la corporéité du son, la voix liée au corps et au mouvement, elle travaille aussi à partir de supports plastiques divers comme moteur d’improvisation vocale, et se questionne sur le contexte de jeu et la spatialisation du son.
Elle réalise des performances autour de la poésie sonore du 20e siècle dans le trio « H,RGLAJERU;G)! avec Bartolomé Ferrando et Alain Goudard et dans un répertoire contemporain avec Nadège Prugnard, Pierre Soletti, Claire Rengade et d’autres poètes vivants. Elle co-crée le quatuor Slash Gordon et le collectif VRAC. Elle est également interprète de l’oeuvre de Bernard Heidsieck. Elle cocrée Forest trio, concert de musique vertical à la cime des arbres, et Concert d’espace pour public aveugle, axé sur la spatialisation du son et la non-voyance. Elle fait partie des Six Voix Solistes et des Percussions de Treffort, du collectif ARFI, se produit avec le collectif La Forge, chante dans le trio La Coupe aux Lèvres, dans Le Grand Bal des Cousins avec Etienne Roche, et avec le compositeur et contrebassiste Kent Carter dans Rivière ensemble.

INFORMATIONS PRATIQUES

RESTITUTION
Concert de fin de stage vendredi 26 août après-midi.