Jazz Campus en clunisois

L’équipe du festival vous souhaite une belle année !

Rendez-vous du 17 au 24 août à Cluny pour l’édition 2024.

Le festival et le stage en quelques mots...

Situé en Bourgogne du Sud, Jazz Campus en Clunisois regroupe chaque année à la fin de l’été un festival et un stage de jazz. Le stage de jazz, qui se déroule pendant toute la durée du festival, offre aux jeunes instrumentistes, musiciens amateurs et futurs professionnels, une ouverture sur la pratique d’ensemble : classe d’orchestre, improvisation et création collectives, jeu de groupe, stage vocal, exploration d’un répertoire, fanfare.

Les ateliers sont animés par des musiciens de premier plan, qui irriguent autant les pratiques musicales amateurs, locales et nationales, que les futurs grands professionnels en devenir. Destiné à un large public, le festival de jazz et de musique improvisée se trouve en connivence avec une programmation faisant la part belle à ce qui se fait de plus innovant, espiègle ou impertinent, mais en tout cas musicalement indiscutable, dans le vaste champ des musiques de jazz d’aujourd’hui. Une quinzaine de concerts ont lieu dans des lieux patrimoniaux de Cluny et du Clunisois.

Jazz campus - village du festival archive ambiance

L'association

Jazz Campus & Associés

Société à but non lucratif et à responsabilité artistique et pédagogique illimitée…

Nous fonctionnons sous le régime de l’Association à but non lucratif, comme des dizaines de milliers d’autres en France.

Les adhérents se répartissent en deux camps :

  • Les membres par conviction (= ce que veut dire « adhérer »), qui soutiennent notre action et bénéficient en retour d’une réduction appréciable sur le prix des billets pour les concerts. Ils sont précieux car ils témoignent d’une reconnaissance active des valeurs artistiques, culturelles et pédagogiques que nous défendons depuis tant d’années, et de leur retombées positives sur le territoire.
  • L’escouade de ceux, une bonne trentaine et plus, qui, par leur engagement très concret, permettent tout simplement à l’évènement d’avoir lieu. C’est une foule de petites, et un peu plus conséquentes, actions, évidemment bénévoles. La liste est longue : diffuser partout l’information, nettoyer les salles avant et après leur usage pour les stages, tenir le « village du festival » dont sa buvette, assurer la billetterie des concerts, transporter les musiciens depuis et vers les gares – et aéroports – , les accueillir dans leurs lieux de séjour et de travail… Un ensemble de tâches, assumées par ces énergies positives agissantes qui donne une saveur particulière à la relation entre le festival Jazz Campus, le public qui en bénéficie, et les artistes qui s’y produisent.

Une histoire humaine tout simplement, joyeusement partagée.

– Didier Levallet –